Château Vieux Landat, un élixir nommé Saint-Estèphe 2013

Château Vieux Landat, un élixir nommé Saint-Estèphe 2013

©Arthur_Corgier_Photographies

Le Saint-Estèphe (appellation contrôlée) 2013  est à ouvrir 1 heure avant sa consommation afin que ses arômes de violette avec un zeste de fruits confits ne se révèlent complètement.

Produit à 700 bouteilles, c’est le vin rouge d’un terroir sablonneux et graveleux de la région bordelaise. Assemblé à 50% de merlot et 50% de cabernet de Sauvignon, son élevage en barrique a duré 18 mois. Suite à une récolte et un tri manuels des raisins, sa macération dure 20 jours après des travaux de vinification également faits à la main.

 Pierre Signolle, viticulteur expérimenté décide de se mettre à son compte en 2010 et reprend le Château Vieux Landat, un domaine est situé à Cissac dans le Haut-Médoc. En 10 ans, il procède à sa modernisation et se dote d’un grand chai de 1200 m2 pour mettre dans les meilleures conditions la vendange et obtenir une vinification de haute qualité. En 2003, la famille investira à Saint-Estèphe en rachetant le moulin de Saint-Estèphe et 10 ares de vignes autour. Depuis 2015, c’est Sophie Signolle et ses enfants gèrent le vignoble.

Les vins sont distribués par des cavistes indépendants et des hôtels et sont servis dans certains restaurants de France. Ils se commandent aussi sur le site  http://www.vieuxlandat.fr/             Château Vieux Landat, Saint Estèphe 2013, bouteille 75 cl, 29 €

Se faire la malle, à la française !

Se faire la malle, à la française !

Goyard, Moynat, Louis Vuitton et bien d’autres sont des malletiers français parmi les plus réputés au monde.

Les 3 maisons sont du 19e siècle. Elles ont traversé les années avec fortunes diverses. Aujourd’hui, elles ont pignon sur rue dans l’univers de la mode et du luxe grâce des savoir-faire artisanaux et à la créativité. Elles expriment raffinement et bon goût à la française. Ça relève le style et fait carrément chic de posséder une malle authentique logotypée Louis Vuitton, Moynat ou Goyard. Pour les initiés, ça vaut presque plus qu’un passeport tant dans le monde entier ces monogrammes sont connus et reconnus. Dis moi quelle est ta bagagerie, je te dirai qui tu es ! 

La limousine trucks initial de Moynat

Les malles satisfont depuis un moment à la fonctionnalité la plus précise comme à l’excentricité la plus poussée de la bagaerie, à la déco d’intérieur jusqu’à l’outillage de grands chefs… Pour cela, la commande sur mesure est le sésame qui ouvre les portes du nec le plus ultra du luxe.

La valise diplomatique de Malle de Bernard

Il faut citer à part ces 3 grandes marques mentionnées en titre : Moreau, Pinel & Pinel, La Malle de Bernard devenue Tech Style, La Valoche, Maltier le Malletier, etc. Comme quoi « La mode se démode mais le style pas« , Coco Chanel.

Le Roxo réinvente le bar restaurant de l’hôtel Les Bains

Le Roxo réinvente le bar restaurant de l’hôtel Les Bains

L’hôtel parisien 5 étoiles Les Bains ouvrira le Roxo, le 5 novembre prochain. Le bar à cocktails sera tenu par une équipe de bartenders de choc. Le barman en chef Éric Sablonnière est passé par le Night Flight, l’hôtel du Grand Pigalle et le Prescription Bar. Il est secondé par le champion du monde des cocktails en titre et vainqueur de la World Class France, Benjamin Cousseau. Les accompagnent : Sébastien Serra, bartender qui s’est fait une réputation au Bel Air et au Golden Promise (Maison du Saké) et Pietro Costamagna en provenance du bar restaurant italien Grazie plus le second de bar, Cyril Pouvich. La carte de cocktails présentée est composée des intemporels classiques de la maison, des créations dans l’air du temps et des vintages.

La cuisine est dirigée par un chef italien Bruno Grossi qui définit la « cosmopolite. Mon envie est de la partager en m’adaptant aux bonnes ondes, à l’humeur du moment, sans programmer tout à l’avance« . 

Peut-on imaginer Les Bains sans la nuit ? Le Roxo programmera des sets de DJ et le club n’est qu’à quelques marches !

ROXO
7 rue du Bourg L’Abbé
75 003 PARIS
01-44-78-34-78 https://www.lesbains-paris.com/
Ouvert du lundi au dimanche Déjeuner de 12h à 14h30
Bar et restaurant à partir de 18h

Un cigare Cohiba comme à Cuba

Un cigare Cohiba comme à Cuba

Fidel Castro, lui-même, l’ancien leader maximo de la république de Cuba est à l’origine de la légende de la célébrissime marque de cigare.

Le Cohiba est souvent présenté comme le meilleur des cigares cubains. En tout cas, il est à coup sûr le plus connu au monde. Son histoire commença avec Fidel Castro auquel son chef de la sécurité, un certain « Chicho », offrit en 1963 après la révolution, un « fuma » (cigare façonné par et pour un torcedor) fabriqué par son ami, Edouardo Rivera. « El Comandante » l’apprécia et en redemanda. Ainsi naquit la légende !

Sa consommation outre Fidel Castro fut élargie progressivement d’abord à ses plus proches collaborateurs, ensuite aux membres du gouvernement et à ceux du parti communiste cubain. Elle devint publique en 1982 lors du mondial de football en Espagne. Mais le Cohiba était considérée comme un produit de luxe réservée à l’élite.

Ce joli nom Cohiba est l’appellation donnée aux rouleaux de feuilles de tabac dans la langue des Indiens Taïnos. La marque a fêté ses 50 ans l’an dernier. Le premier secret de son succès : les feuilles de tabac sont rigoureusement sélectionnées. Leur origine, la région Vuelta Abajo précisément à San Juan y Martinez et San Luis, fournit les meilleurs plantes de tabac. Le second est la troisième fermentation dans des tonneaux qui donne une identité gustative très aromatique à nulle autre pareille.

L’enseigne a beaucoup évolué aujourd’hui, elle a une gamme variée de cigares et fabrique des cigarillos, des rhums… Elle s’est fait un double qu’elle ne désire pas aux USA qui porte le même nom et des concurrents en république dominicaine. Mais moi en puriste, je suis attaché à la source originelle qui est cubaine.

Piramides (en image) et Esplandidos de la gamme Linea Classica sont mes préférés.

À Paris, on a quelques bars à cigares de très bonne facture comme : Le Fumoir  http://lefumoir.com, Art Tabac ou Le Fumoir Cubana. 

Le cognac Rémy Martin XO ou l’opulence aromatique

Le cognac Rémy Martin XO ou l’opulence aromatique

Le cognac Rémy Martin XO prêt à être consommé.

Rémy Martin depuis 1724 produit des cognacs complexes et opulents en transformant les meilleurs raisins de la région. En 1981, le maître de chais André Giraud créa XO qui s’avéra être un excellent et sophistiqué cognac fin Champagne extra old. Idéal pour une consommation en apéritif sur glace, il sera vendu dès novembre prochain au Printemps du Goût, à Paris, dans 2 coffrets garni de mets hautement savoureux. La possibilité de constituer un coffret est une troisième possibilité.

Rémy Martin XO est un assemblage de 400 eaux de vie des crus Grande et Petite Champagne. À la dégustation, il est remarquablement moelleux, gustativement intense et sophistiqué. Ce qui le caractérise le mieux, ce sont ses arômes fruités, épicés, fleuris qui épousent bien sa rondeur et sa longueur en bouche. Ce cognac comme tous ceux de la marque emblématique est doté d’un potentiel de vieillissement exceptionnel. Toutes ses grandes qualités ont été remarquées et distinguées plusieurs fois à l’international.

Coffret : carafe Rémy Martin XO + 10 mets le Printemps du Goût : 276€ Coffret : carafe Rémy Martin XO + 5 mets le Printemps du Goût : 234€Coffret sur-mesure : prix en fonction de la composition du coffretDisponible à partir du début du mois de novembre au Printemps du Goût (7ème étage du Printemps de l’Homme Paris) 


Personnalisation de luxe   des bateaux volants SEair

Personnalisation de luxe des bateaux volants SEair

SEair, le vendeur de bateaux volants complets collabore avec l’architecte d’intérieur Nathalie Ryan spécialisée dans le luxe, pour proposer une option de personnalisation.

Nathalie Ryan, qui dirige Kirei Studio, réputée dans l’univers de la haute couture, va apporter un regard neuf sur le nautisme. L’idée de personnalisation consistera pour le client à rendre unique son acquisition. Concrètement, il pourra choisir : une assise plus confortable, un sol plus harmonieux, des flotteurs épurés, une housse de protection plus esthétique, des aménagements pratiques exemple des rangements ingénieux… selon son style, ses goûts et ses exigences.

SEair dont la particularité, est d’avoir donné des « ailes » aux bateaux va par cette collaboration apporter une touche d’élégance à ses innovations. Rappelons que sa technologie innovante, Flying RIB, rendue accessible au grand public permet de naviguer dans : le confort sans se heurter violemment aux vagues, sans projection d’eau, avec un moteur moins bruyant et moins gourmand (30% d’économie de carburant).

Au Monaco Yacht Show qui s’est déroulé du 26 au 29 septembre dernier, un bateau de 5.5 m  a été exposé à terre et un de 7 m était dans l’eau. L’idée était de faire voir un bateau relooké par la designeuse et aussi de faire vivre une expérience par une démonstration. 

2 stars françaises du salon  de l’automobile de Paris 2018

2 stars françaises du salon de l’automobile de Paris 2018

La DS E-Tense, le concept car de Citroën

La DS E-Tense de Citroën

C’est un un coupé GT de 402 chevaux, une voiture de compétition qui émet zéro C02 dont la chaîne de traction électrique défie les lois de la mobilité. Elle est fluide, sculpturale et tout simplement belle.

Renault EZ-Ultimo

Renault EZ-Ultimo

La « robot-véhicule » autonome, connecté et 100% électrique vous est présentée. Luxueux, avec la « Easy » la bonne prononciation, la mobilité prend une autre consistance. On s’y sent comme chez soi, l’intérieur est aménagé comme un véritable salon. On voit sans être vu pourtant le véritable écrin qu’il est ne peut pas passer inaperçu. Le confort est optimal. Là, la marque au losange tutoie le très haut de gamme pour estampiller remarquablement ses 120 ans. Le futur s’annonce radieux !

Cartier ouvre une boutique éphémère pour Carat

Cartier ouvre une boutique éphémère pour Carat

L’emblématique maison de luxe française ouvre les « Milles facettes », la boutique éphémère dédiée à son nouveau parfum Carat. Elle est située au 121, rue vieille du Temple dans le 3e, à Paris. Elle est à découvrir du 1er octobre au 04 novembre 2018.

C’est pour une expérience atypique : faire une immersion au coeur d’un diamant, vous êtes baigné par des faisceaux lumineux  diffractés avec en fond sonore une musique techno et en face trône Carat le nouveau parfum de Cartier dont les effluves inondent vos narines. D’après Mathilde Laurent, le parfumeur Maison – Cartier Parfums, sa créatrice   » Comme l’éclat du diamant, Carat, la nouvelle création de Cartier, réunit les sept couleurs de la lumière en une seule odeur blanche, pure et limpide. »

Sa dernière fragrance mise sur le marché, selon elle, est « Un arc-en-fleurs dont le spectre olfactif se diffracte à l’infini. » Moi qui suis un passionné de parfum, j’en suis tombé amoureux !

Boutique éphémère Cartier Carat 121, rue vieille du Temple dans le 3e, à Paris. Elle est à découvrir du 1er octobre au 04 novembre 2018. Accès gratuit !

La Maison Rouge va fermer

La Maison Rouge va fermer

L’Envol ou le rêve de voler la dernière exposition de la Maison Rouge ©Marc Domage

C’est un lieu culturel parisien entièrement consacré à l’art contemporain jusque-là assez peu connu du grand public qui va fermer ses portes en cette fin du mois d’octobre 2018. Il a été crée en 2004 par Antoine de Galbert, un héritier de la famille propriétaire de l’enseigne Carrefour lui-même collectionneur d’art et mécène. Installée au 10 du boulevard de la Bastille dans le 12e arrondissement, La Maison Rouge est un projet de la Fondation Antoine-de-Galbert dont la « vocation est de promouvoir les différentes formes de la création actuelle au travers de la présentation d’expositions temporaires. »

Aujourd’hui, La Maison Rouge, reconnue d’utilité publique, fait le buzz à cause de sa fermeture inexorablement programmée par son fondateur. La dernière exposition sera sans doute la plus courue. « L’envol ou le rêve de voler », pour ne pas la nommer, exprime  selon ses 3 commissaires Barbara Safarova, Aline Vidal et Bruno Decharme, spécialistes d’art brut et d’art contemporain, l’ambition de voler, sans jamais s’intéresser à ceux qui y sont réellement parvenus.

La particularité de la Maison Rouge est d’avoir accordé ses 1300 m2 à des expressions ou des créations artistiques souvent marginales. Mais celles-ci ont pu connaître du succès par la suite. Elle avait trouvé son public qui est sans doute aujourd’hui frustré par cette fin. Soupçonné d’être ruiné ou d’avoir des problèmes de santé, Antoine de Galbert avait averti en janvier dernier : son projet est plutôt au sommet, il ferme parce qu’il ne pourra pas faire mieux. Lui-même a une santé financière et physique et psychologique de fer. 

Cohérent jusqu’au bout, le musée iconoclaste prouve une ultime fois avec cette dernière exposition qu’elle est reste fidèle à son ADN : le décloisonnement des créations artistiques. L’envol regroupe des oeuvres d’art moderne, contemporain, brut, ethnographique et populaire. 150 artistes  sont réunis avec leurs 200 oeuvres comprises entre : installations, films, documents, peintures, dessins et sculptures. Une tour de Babel de la culture.

L’utopie d’un rêve ! Si La Maison Rouge a existé, c’est pour qu’elle demeure un mythe dans les esprits à jamais après sa fermeture.

L’exposition l’Envol ou le rêve de voler du 16 juin au 28 octobre 2018. Ouverture tous les jours sauf le lundi et Le mardi de 11h à 19h; nocturne le jeudi jusqu’à 21 h. La Maison Rouge 10 boulevard de la Bastille 75012 paris.

  • plein tarif : 10 euros
  • tarif réduit : 7 euros
    13-18 ans, étudiants, maison des artistes, plus de 65 ans
  • gratuité : – de 13 ans, chômeurs (sous présentation d’un justificatif de moins de 3 mois), les personnes handicapées sur présentation de la carte d’invalidité à 80% de la MDPH, amis de la maison rouge, carte ICOM.

La Badira, l’hôtel le plus luxueux d’Hammamet en Tunisie

La Badira, l’hôtel le plus luxueux d’Hammamet en Tunisie

Vue panoramique

La Badira est le seul hôtel tunisien membre du prestigieux label The Leading Hotels of the World. Il trône fièrement sur une avancée baignée par la Méditerranée. Il est doté de 130 suites (120 junior et 10 d’exception parmi lesquels 6 Légendes qui font 160 m2 chacune). La particularité de celle-ci est qu’elles ont toutes vue sur la mer. Ses terrasses d’une blancheur immaculée bordent les magnifiques piscines toujours baignées de soleil de jour. La Badira veut dire « aussi lumineuse que la lune » en arabe.

Cet hôtel est doté du tout premier spa Clarins de la Méditerranée. Il est doté de 21 cabines de soins dont 4 d’hydrothérapie et de nombreux équipements de très haut standing rares en Afrique. Les soins mixent les savoirs-faire pointus du géant français du bien-être et les produits locaux. La Badira c’est aussi 3 bars et 4 restaurants (dont 2 ne proposent que la gastronomie tunisienne et méditerranéenne) 4 salles de réunion et 1 salle de banquet.

Le concept du design intérieur plonge ses visiteurs dans l’univers du voyage de la première moitié du XXème siècle. Cette période vit de nombreux artistes (peintres et écrivains), sous la séduction de la beauté et de la luminosité d’Hammamet, en faire leur lieu d’évasion préférée. Ainsi Naquit la réputation internationale de la ville. Elle inspira Paul Klee, Jean Cocteau et autres August Macke. la décoration est un mélange subtile de modernité et de d’ancrage dans la culture locale.

La Badira

Route touristique, Mrezga
Hammamet 8050 – Tunisie
Informations et réservations : booking@labadira.com – Tél. : +216 72 262 812 – www.labadira.com
Séjour à partir de 150 euros la nuit en chambre double, petit déjeuner pour deux inclus.